Le Canada obtient un point important grâce à un match nul 1:1 avec les États-Unis en qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA

Le Canada obtient un point important grâce à un match nul 1:1 avec les États-Unis en qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA

Text/Photo: Canada Soccer

Le Canada demeure invaincu en phase finale des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA après avoir obtenu un important match nul 1:1 face aux États-Unis à Nashville, Tennessee. Ce fut une performance résiliente de l’équipe canadienne qui obtient son point sur la route grâce à un but de Cyle Larin, qui a marqué un but alors qu’il ne restait que 10 minutes en deuxième demie.

Le Canada a démontré du cœur et de l’intensité alors que l’équipe obtient un deuxième match nul 1:1 en septembre, suivant un match nul face au Honduras à Toronto. Le prochain match du Canada est mercredi le 8 septembre face au Salvador au BMO Field à Toronto. Le match, qui affiche complet, sera diffusé en direct à 19h30 HE sur OneSoccer et Sportsnet.

« J’ai demandé du cœur. J’ai demandé à chaque joueur d’amener un niveau d’intensité et de démontrer qu’ils étaient des frères, a affirmé l’entraîneur-chef John Herdman. Match après match, nous sommes plus liés, nous avons plus de chimie. Nous démontrons que nous avons une équipe talentueuse et que chaque joueur souhaite se rendre à la Coupe du Monde de la FIFA. Chaque match est une bataille. »

Ce match nul a aussi offert au Canada son premier point face aux Américains aux États-Unis en qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA depuis 1980. Le dernier point compétitif du Canada face aux Américains aux États-Unis a été lors des demi-finales de la Gold Cup de la Concacaf en 2002 à Pasadena, en Californie, lorsque les deux équipes avaient fait match nul, avant que les États-Unis remportent le match en tirs de barrage.

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a développé un fort groupe de joueurs qui obtient de l’expérience précieuse en participant à la phase finale des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA. Le Canada cherche à obtenir une place en Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ et se prépare à accueillir conjointement la Coupe du Monde de la FIFA 2026™.

« Nous étions tactiquement solides, nous connaissions notre plan de match et je crois que nous l’avons bien exécuté, a affirmé Samuel Adekugbe. Nous croyons que nous aurions pu obtenir les trois points ce soir et nous sommes déçus de ne pas les avoir eus. Nous allons prendre ce point, mais ce n’est pas la mentalité de ce groupe. Nous croyons que nous avons eu les meilleures chances. »

L'équipe Canadienne de Soccer Masculin a fait match nul au pointage de 1 à 1 contre les États-Unis lors de ce deuxième match de la Ronde finale des qualifications de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA.

Avec la formation utilisée par John Herdman, il était possible de s’attendre à un match où le Canada conserverait un bloc compact afin de freiner les attaques américaines. C’est pourtant le Canada qui a eu la première action offensive de cette rencontre et ce, dans la première minute de jeu alors que Junior Hoilett devait prendre en charge le premier coup de pied de coin du match. Son ballon est joué directement sur la tête de Samuel Adekugbe, mais repoussé ensuite par les Américains.

À la 3e minute, les États-Unis bénéficiaient d’un coup franc suite à une intervention de Alistair Johnston qui voulait freiner une contre-attaque américaine. Ce coup franc leur offrira ensuite un coup de pied de coin qui sera repoussé par le Canada. De son côté, le Canada obtiendra son premier coup franc à la 7e minute suite à une faute commise sur Junior Hoilett dans le couloir droit. Le coup franc a été tiré du pied gauche par Alphonso Davies.

À la 11e minute, le Canada a fait sa première frappe au but alors que Cyle Larin entrait dans la surface américaine. C’est Junior Hoilett qui le trouve en profondeur, mais sa frappe se retrouve directement dans les mains du gardien adverse.

Le Canada aurait pu ouvrir la marque à la 14e minute alors que Milan Borjan faisait une longue relance vers Alphonso Davies. Ce dernier entre dans la surface en dribble et trouve Cyle Larin en retrait. En déséquilibre, il tente une frappe qui est touchée par Turner. Suite à cette action, le Canada a bénéficié d’un coup de pied de coin.

À la 26e minute, Milan Borjan est testé par son propre joueur alors que Scott Kennedy dévie un ballon de la tête qui se retrouve en direction du but. Le gardien est suffisamment alerte pour faire l’arrêt et éviter le pire.

Le premier avertissement de la rencontre est montré au Canada à la 28e minute. C’est Richie Laryea qui reçoit un carton jaune suite à un contact avec Christian Pulisic.

À la 39e minute, Richie Laryea et Cyle Larin combinent du couloir droit à la surface des Américains. Malheureusement, le dernier ballon de Laryea vers Larin est joué derrière l’attaquant, ce qui l’empêche de tenter une frappe au but. Dans la minute suivante, c’est au tour des États-Unis de se retrouver dans la surface canadienne alors que Christian Pulisic touche le poteau sur une frappe qui est finalement repoussée par Samuel Adekugbe.

Tout juste avant la mi-temps, à la 44e minute, les États-Unis font le premier changement de la rencontre. Sergino Dest est remplacé par Deandre Yedlin.

Rapidement dans la deuxième mi-temps, le Canada crée une occasion de marquer à la 50e minute. Alphonso Davies récupère un ballon et s’assure de conserver la possession en trouvant Stephen Eustáquio entre les lignes. Ce dernier joue sur Mark-Anthony Kaye qui traverse le ballon vers Junior Hoilett dans le couloir opposé. Le numéro 10 du Canada prend la décision de centrer le ballon devant le but, malheureusement il n’est pas touché par un joueur canadien.

À la 55e minute, les États-Unis ouvrent la marque suite à une combinaison qui se termine avec la finition de Brenden Aaronson.

Le Canada a égalisé la marque moins de 10 minutes plus tard grâce à un but de Cyle Larin (62e). En effet, l’action débute lorsque Samuel Adekugbe lance Alphonso Davies en profondeur. Davies utilise sa vitesse et dribble dans le couloir gauche pour finalement trouver l’attaquant dans la surface américaine. Cyle Larin, en plein contrôle, ouvre le pied et trouve le fond du filet.

À la 88e minute, Richie Laryea et Atiba Hutchinson s’échangent le ballon jusqu’à ce que le défenseur centre le ballon devant le but des américains. Encore une fois, son centre ne trouve pas le pied d’un joueur canadien et est finalement repoussé par les États-Unis.

Milan Borjan a débuté dans le but pour le Canada, avec les défenseurs Alistair Johnston, Scott Kennedy, Samuel Adekugbe, Doneil Henry, Alphonso Davies et Richie Laryea devant lui. Stephen Eustaquio et Mark-Anthony Kaye ont débuté au milieu de terrain, tandis que Cyle Larin et Junior Hoilett étaient à l'attaque.

John Herdman a effectué cinq changements dans le match. Kamal Miller est entré pour Scott Kennedy à la 58e minute, Jonathan David et Tajon Buchanan entrent pour Cyle Larin et Junior Hoilett à la 64e minute tandis que Jonathan Osorio et Atiba Hutchinson entrent pour Alphonso Davies et Mark-Anthony Kaya à la 76e minute.

L’alignement partant du Canada comprenait Milan Borjan devant le filet, Alistair Johnston comme défenseur lateral droit, Doneil Henry comme défenseur central, Scott Kennedy comme défenseur latéral gauche, ainsi que Richie Laryea, Samuel Adekugbe, Stephen Eustáquio, Mark-Anthony Kaye, Junior Hoilett, Alphonso Davies et Cyle Larin en milieu de terrain et à l’attaque. En deuxième demie, Herdman a remplacé Kennedy avec Kamal Miller (58’), Hoilett avec Tajon Buchanan (64’), Larin avec Jonathan David (64’), Davies avec Jonathan Osorio (76’) et Kaye avec Atiba Hutchinson (76’).

PROGRAMME DE L’ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE DE CANADA SOCCER

Le Canada s’est doté d’une bonne erre d’aller au cours d’une année remarquable pour le programme de l’équipe nationale masculine, au cours de laquelle un nombre record de 19 matchs internationaux seront disputés en incluant les matchs de qualification pour la Coupe du monde et la Gold Cup de la Concacaf. Le Canada a déjà disputé 11 de ces 19 rencontres, ce qui lui a valu d’afficher un bilan de 9-0-2 avec six blanchissages et un total record de 42 buts marqués jusqu’ici. Le Canada a par ailleurs établi un nouveau record en signant huit victoires d’affilée et a atteint les demi-finales de la Gold Cup de la Concacaf pour la première fois depuis 2007.

Le Canada disputera huit de ses 14 matchs de la Ronde finale de qualification de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA de septembre à novembre 2021: trois matchs en septembre, trois matchs en octobre et deux rencontres en novembre. Le Canada disputera ensuite trois autres matchs en janvier/février, puis trois autres encore en mars 2022. Outre le Honduras, les États-Unis et le Salvador, les autres adversaires du Canada en Ronde finale de la Concacaf seront le Costa Rica, la Jamaïque, le Mexique et le Panama.

Le Canada a réussi à atteindre la Ronde finale de la Concacaf en terminant au premier rang dans son groupe en ronde préliminaire contre Aruba, les Bermudes, les Îles Caïmans et le Surinam, puis a éliminé Haïti dans une série de deux matchs disputée au deuxième tour. C’est la première fois depuis 1997 que le Canada se retrouve en Ronde finale des qualifications de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA.

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a été couronnée championne de la Concacaf à deux reprises, ayant remporté le Championnat de la Concacaf de 1985 et la Gold Cup de la Concacaf en 2000. Le Canada en sera cette année à sa 15e participation à la Gold Cup de la Concacaf depuis 1991. Outre la première place enregistrée en 2000, le Canada a atteint les demi-finales en 2002 et 2007. Au cours des cinq dernières années, de 2017 à 2021, le Canada fait partie d’un groupe de quatre pays seulement à avoir terminé parmi les six meilleurs des trois principaux tournois de la Concacaf, ayant pris le cinquième en Ligue des Nations A de la Concacaf et sixième dans les présentations de 2017 et 2019 de la Gold Cup de la Concacaf.